Presse 2015-2016

Site internet : www.foot56.fr : 11/02/16

Coupe Chaton - La GP Marzan veut se changer les idées face à Vannes OC B

En reconstruction, la GP Marzan reçoit, pour le cinquième tour de la coupe Chaton, des réservistes de Vannes qui vivent au cœur de la DSE.

 

Emprunte à un début de saison délicat, la GP Marzan a changé de tête. Mikaël Souquet, adjoint d’un Thierry Le Vannier remercié, a pris les rênes d’une équipe qui veut sauver sa tête en DRH. « Nous sommes en reconstruction depuis décembre », souligne le nouveau coach qui a enregistré depuis son arrivée : deux victoires, deux nuls et une défaite. « Les joueurs se remobilisent. Le groupe est réceptif. Notre maintien passera par le travail et la solidarité. »
Ce week-end, les Marzanais vont s’offrir une parenthèse en coupe. Histoire de sortir d’un championnat anxiogène et de se changer les idées. « Ça va nous faire du bien », reprend l’entraîneur. « J’attends ce match avec impatience. Nous allons pouvoir jouer sans pression. De plus, jouer une DSE, c’est un beau challenge. Je vais laisser la chance à ceux qui sont sur le banc. Vannes est bien évidemment supérieure sur le papier, à nous de les faire déjouer. Il faudra être présents dans les duels et être rapidement sur le porteur du ballon. »

« Un match piège »

Deux divisions au-dessus, chez les réservistes vannetais, Christophe Dabo, le coach, ne frétille pas encore à l’enjeu de la Coupe Chaton. Il ne le cache d’ailleurs pas, cette parenthèse en coupe meuble des week-ends orphelins de match de championnat. En cette période de creux, cela ne lui déplaît guère. Mais bon, vu que l’appétit vient en mangeant… ici, en passant des tours.
« Au fur et à mesure, cette coupe va prendre de son intérêt », argumente Christophe Dabo qui ne connaît pas le profil de son hôte, hormis son classement. « Je ne suis pas du style à prendre des infos. Il faudra commencer le match sans sous-estimer l’adversaire même s’il est mal classé dans son championnat. C’est un match piège car cette équipe va essayer de se rassurer et d’installer une dynamique. Il faudra jouer comme nous savons le faire tout en mettant de la rigueur. Nous alignerons notre équipe-type », promet Christophe Dabo.

G.R.


Coupe Chaton (5e tour)
- GP Marzan GP (DRH) - Vannes OC B (DSE) : dimanche à 14h30

 

Les Infos de Redon : 04/11/15

Ouest-France : 08/02/16

Marzan obtient un match nul précieux

 
Les Marzannais de Bastien Demont (à gauche) et les Questembertois d'Alexandre Gué (à droite) n'ont pas pu se départager, hier.
Les Marzannais de Bastien Demont (à gauche) et les Questembertois d'Alexandre Gué (à droite) n'ont pas pu se départager, hier. | Jean-Claude Le Boulicaut

DRH (groupe E). Marzan - Questembert : 2-2. Alors qu'ils étaient menés, les Marzannais ont arraché l'égalisation en fin de match face à Questembert, hier.

Les hommes de Mickaël Souquet doivent s'appuyer sur ce match pour espérer se maintenir. La première mi-temps qui commence tambour battant. Huitième minute, Chevalier décale sur sa gauche Burban, dont le centre tendu termine au fond des filets (0-1, 8'). Les Marzannais ne déméritent pas, à l'image de la demi-volée de Michelot qui termine sur le poteau de Baudry (18').

Au retour des vestiaires, les deux équipes se rendent coup pour coup. Le jeu est alors haché, et l'arbitre doit sortir quelques cartons. Sur un corner anodin, le capitaine Questembertois Le Brun catapulte le ballon de la tête dans le but, mettant son équipe à l'abri (0-2, 73'). Mais une minute plus tard, Demont situé à droite de la surface réduit le score d'une frappe limpide pleine lucarne (1-2, 74'). Dans les derniers instants, Some, rentré peu de temps avant, profite d'un coup franc pour placer sa tête (2-2, 88').

MARZAN - QUESTEMBERT : 2-2 (0-1).

Arbitre : M. Mongison. 200 spectateurs.

BUTS. Marzan : Demont (74'), Some (88'). Questembert : Burban (8'), Le Brun (73').

Mickaël Souquet : « Le nul est assez logique. Nous n'avons pas eu la chance de notre côté en première période. Ensuite, on a mis l'impact nécessaire contre une belle équipe. Ce nul est de bon augure pour nous et pour la suite. »

Frédéric Girolet : « On a joué un quart d'heure le temps de mener au score. Nous sommes ensuite tombés dans un rythme lent et haché. L'équipe a tenté de construire quelques actions. Après le second but j'aurais aimé tenir le score, mais Marzan mérite amplement son résultat. »

 

Ouest-France : 28/01/16

 

Souquet et Marzan ne lâcheront rien

DRH. Dernier au classement du groupe E, Marzan reçoit le deuxième, Questembert, ce dimanche à 15 h 30.

En décembre, Mikaël Souquet a remplacé Thierry Le Vannier au poste d'entraîneur à Marzan. Depuis sa prise de fonction, il a n'a connu la défaite qu'une seule fois en quatre matches, le week-end dernier à Servon-sur-Vilaine (0-2). Il vise cinq ou six victoires pour obtenir le maintien : « On se doit d'être intraitable à domicile. On n'a plus rien à perdre. »

Avant de se retrouver à ce poste, il était l'adjoint de Le Vannier et dirigeait l'équipe réserve, en D2. C'est un pur produit du club, puisqu'il y a commencé en débutant. Après avoir décidé d'arrêter sa carrière à vingt ans à cause d'une blessure au genou, il a fait ses classes en tant qu'entraîneur-adjoint. Après quatre années à Rieux et une saison à Caden, il démarre sa troisième expérience à la tête d'un groupe de seniors : « Dominique Trigodet, le précédent coach du club, m'avait demandé de revenir pour diriger l'équipe réserve. J'ai continué lorsque Thierry Le Vannier a pris sa suite. Je me retrouve à cette place par un concours de circonstances. Je connais les qualités de mon groupe. On a vu pendant le mois de décembre de quoi il était capable. Je veux une mobilisation totale pour le maintien. »

Ce dimanche, les Marzannais reçoivent le deuxième du groupe, Questembert, qui reste sur une large victoire (5-0) contre Pacé : « Le match s'annonce compliqué. On a des blessés et des suspendus, surtout en défense. L'entraîneur questembertois, Frédéric Girolet, réalise un bon travail avec son groupe. À nous de les titiller, si le match a lieu... »

 

Le Télégramme : 18/01/16

Coupe de Bretagne. Monterblanc (D1) - Marzan (DRH) : 5-4

L'AS Monterblanc en 32e s de finale !

Évoluant pourtant deux divisions en dessous de Marzan, les Monterblancais se sont imposés sur le score de 5 buts à 4 au terme d'un match fou. Neuf buts, dont sept rien qu'en seconde mi-temps ! Les spectateurs de Monterblanc ont eu à la fois du spectacle et du suspense, hier. Les pensionnaires de D1 encaissaient le premier but de la partie. Sur un corner de Demont, Desmots reprenait joliment du gauche et trompait Caudal (0-1, 19'). Tentant de proposer du jeu, les joueurs de Jean-Paul Stéphano égalisaient juste avant la pause. Sur un long ballon de Candon, Le Breton décochait une lourde frappe qui filait en lucarne (1-1, 40'). La seconde mi-temps voyait Marzan reprendre l'avantage par Mahé (50'), mais Monterblanc allait faire basculer le match en un quart d'heure. Andrieux remettait les compteurs à zéro suite à un exploit personnel (59'), avant que Bosseno, à la conclusion d'une belle action collective, ne donne l'avantage aux siens (63'). Bangoura profitait ensuite d'une énorme erreur défensive pour porter le score à 4-2 (71'). A cinq minutes du terme, Gom Tae redonnait l'espoir à Marzan (4-3, 85'), mais Bosseno calmait les ardeurs des visiteurs grâce à un contre rondement mené (5-3, 87'). Ces derniers réduisaient finalement le score sur un penalty de Lorieau, qui s'avérait finalement anecdotique (5-4, 89'). Au prochain tour, l'ASM jouera face à Chartres-de-Bretagne (DSR).

La fiche technique Arbitre : M. Le Blimeau.

BUTS. AS Monterblanc : Le Breton (40'), Andrieux (59'), Bosseno (63' et 87'), Bangoura (71') ; Marzan : Desmots (19'), Mahé (50'), Gom Tae (85'), Lorieau (89' sp). Avertissements. AS Monterblanc : Candon (88') et Lorric (90' + 2) ; Marzan : Lorieau (12').

 

Ouest-France : 18/01/16

Monterblanc a bousculé la hiérarchie

Coupe de Bretagne (6e tour). Monterblanc (D1) - Marzan (DRH) : 5-4. Menés deux fois au score, les Monterblancais ont éliminé Marzan logiquement. Ils joueront Chartres (DSR) en 32es.

 

Malgré deux divisions d'écart en leur défaveur, les partenaires du capitaine monterblancais Rassé ont proposé la meilleure qualité de jeu tout au long de la rencontre. Même si certaines réalisations sont la conséquence d'erreurs défensives, les acteurs des deux camps ont signé neuf buts au total. Monterblanc, mené deux fois au score, 0-1 sur un but de Desmots (19'), puis 1-2 sur celui de Mahé (50'), a eu le mérite de revenir deux fois au score grâce à Le Breton (1-1, 40') et Andrieux (2-2, 59'). Puis de s'échapper sur un tir de Bosseno (63', 3-2), un autre de Bangoura (4-2, 71'). Gome Tae redonnait espoir à Marzan (4-3, 85'). Dans la foulée, Monterblanc, sur un lob de Bosseno, creusait à nouveau l'écart (5-3, 86'). Lorieau clôturait la marque pour Marzan sur penalty (88', 5-4). Monterblanc se qualifiait au final, logiquement avec un jeu de meilleure qualité que son adversaire du jour.

MONTERBLANC - MARZAN : 5-4 (1-1)

Arbitre : M. Le Blimeau.

BUTS. Monterblanc : Le Breton (40'), Andrieux (59'), Bosseno (63', 86'), Bangoura (71'). Marzan : Desmots (19'), Mahé (50'), Gome Tae (85'), Lorieau (88' sp).

Jean-Paul Stephano (entraîneur de Monterblanc) : « J'ai beaucoup de satisfaction à l'issue de ce match. Il s'agissait d'un match de reprise avec des inattentions. Dans le jeu, nous étions supérieurs. C'est un encouragement pour la suite de notre championnat, en plus de la qualification. »

Mickaël Souquet (entraîneur Marzan) : « Monterblanc a mérité sa victoire. L'adversaire a réussi à mettre de l'impact physique, ce que nous n'avons pas fait. Mes joueurs n'ont qu'à s'en prendre à eux-mêmes. C'est incohérent par rapport à ce que doit faire une équipe de DRH. »

 

Ouest-France : 23/12/15

La Garde du Pont peut encore revenir dans la course

 

Trois questions à... Mickaël Souquet, nouvel entraîneur depuis le 4 décembre.

 

Quel est votre parcours ?

J'ai 35 ans et je connais bien le club puisque j'ai commencé comme débutant pour finir chez les seniors. Après avoir joué quelques années en D1 et PH, j'ai été obligé d'arrêter la compétition à 20 ans pour cause de blessure au genou. J'ai ensuite intégré le staff de la Garde du Pont comme second de Fabrice Le Gal, l'entraîneur qui a fait monter l'équipe A de la D1 de district à la DSR. Quand il a arrêté, je suis allé à Rieux comme entraîneur adjoint durant trois ans avant d'en prendre les rênes pendant deux ans. Je suis ensuite passé par Caden où j'ai coaché la saison passée.

Pourquoi être revenu à Marzan cette saison ?

Habitant sur la commune, et avec l'arrivée de Thierry Le Vannier comme entraîneur, je me suis investi à nouveau dans le club. Depuis la reprise en août, je l'ai aidé dans son projet. Ces premiers mois ont été difficiles du fait que l'équipe A avait, lors de ses huit premiers matchs de championnat, perdu six fois et fait deux nuls. Devant cet état de fait, les responsables du club ont décidé de se séparer de lui et m'ont demandé de prendre le relais.

Comment s'est effectué ce passage de témoin ?

C'est avec humilité mais beaucoup de responsabilité que j'ai accepté de relever le défi. Mon adjoint, Pascal Serignard, me donne un bon coup de main. Les trois derniers matchs que nous avons coachés se sont soldés par deux victoires et un nul. Nous sommes toujours derniers mais nous nous approchons des deux équipes qui nous précédent (La Chapelle-Mongermont et le FC Basse-Vilaine). Si nous continuons sur cette lancée, l'équipe devrait se sauver lors de la poule retour qui débutera le 13 janvier par un derby face à la Bogue d'or de Questembert.

DATES A RETENIR

Dimanche 03 Septembre : Reprise du championnat