Presse 2016 - 2017

Le Télégramme : 29/11/16

Promotion d'Honneur H : Saint-Servant prend le pouvoir

Fait marquant de cette dernière journée, les six victoires à l'extérieur et le changement en tête de ce groupe H de PH. Saint-Servant, au bénéfice d'une victoire 2-0, à l'Ussac, a pris le pouvoir. « Nous avons montré un visage cohérent. On ne concède aucune occasion et notre victoire est logique », confessait Cyril Yapi, après coup. Marzan, en perte de vitesse, s'est à nouveau incliné devant La Gacilly (1-0). Au grand dam de Mickaël Souquet et au grand bonheur de Mathieu Vignais. « C'est notre deuxième succès consécutif, nous avons retrouvé un bel allant dans la perspective du maintien qui reste l'objectif prioritaire », analysait ce dernier. Le carton pour Guer Bonheur encore pour Guer qui a réalisé le carton du jour à Ruffiac-Malestroit (5-0). Mauron avec ses quatre réalisations sur le sol de Caden n'est pas mal non plus. Plus modestement, le 1-0 de Basse Vilaine à Questembert aura suffi à la joie de Patrick Coquard. « La victoire a été longue à se dessiner, mais reste logique sur la physionomie de la rencontre ». Enfin 2-0 pour l'Armoricaine de Péaule à La Vraie-Croix. « C'est mérité », expliquait Thierry Vannier, dimanche soir. 

Le Télégramme : 22/11/16

Promotion d'honneur H. Sortie de route pour le leader

 

Sévèrement battu sur le sol de Saint-Servant, le leader Marzan n'en a pas moins conservé son statut. « Nous avons rendu une copie sérieuse, appliquée », confessait Cyril Yapi après coup. Du coup, c'est aussi l'USSAC qui talonne Marzan après son nul à Péaule. « Un résultat logique sur la physionomie de la rencontre », expliquait Thierry Le Vannier. Seule victoire de la journée, celle de La Gacilly devant la BO Questembert. « Nous en avions grand besoin. Ce succès doit nous rassurer », observait Mathieu Vignais. Autre nul, celui de Caden à Basse Vilaine. « Nous nous en sortons bien », commentait Eric Santerre. « C'est une grosse frustration d'être ainsi rejoint au score dans le temps additionnel », répondait en écho un Patrick Coquard désabusé. Pas de déception, par contre, pour Cyril Martin qui, avec sa troupe de Ruffiac-Malestroit, a ramené un bon match nul de Mauron. Le match Guer - La Vraie-Croix a été reporté, afin de respecter le deuil du club langroésien et de la famille d'un adolescent licencié à La Vraie-Croix, décédé tragiquement en fin de semaine dernière.

Le Télégramme : 08/11/16

L'USSAC revient à deux longueurs

 

C'est inconstestablement la bonne opération du week-end : l'USSAC qui s'impose à domicile devant Guer (3-2), alors que dans le même temps, le leader Marzan était contraint au partage des points face à Péaule (0-0). Résultat qui, aux yeux de Thierry Le Vannier, « avait valeur d'exemple. On s'en contentera eu égard à notre situation actuelle ». « Deux points de perdus » Toutes les autres rencontres se sont également soldées par un partage de points. Le plus probant reste celui du FC Basse Vilaine à Ruffiac-Malestroit (3-3). « On s'en sort bien », notait Cyril Martin à Ruffiac. Patrick Coquart, à Basse-Vilaine, faisait lui grise mine. « On mène 2-0, puis 3-2 et nous sommes rejoints au score à la dernière minute ». Deux buts dans chaque camp entre La Vraie-Croix face à Mauron (2-2), et un seul dans l'explication entre Caden et Questembert (1-1). « La BO a davantage de situations, mais nous étions bien en place », plaidait Eric Santerre. « Ce sont deux points de perdus », répondait Ludwig Eon à la BO. Enfin, pas de but entre Saint-Servant et La Gacilly (0-0).

Le Télégramme : 01/11/16

PH. Groupe H Marzan taille patron

Après une victoire 6-1 face à Guer, la Garde du Pont de Marzan n'en finit pas d'écoeurer ses adversaires. Derrière, l'USSAC, avec quatre buts sur le sol de Mauron, talonne le leader. Le grand perdant du jour est Saint-Servant-sur-Oust, tenu en échec sur le sol de Péaule. « Nous perdons avec le sentiment d'avoir raté quelque chose », commentait Thierry Le Vannier. A contrario, la bonne opération comptable est celle de Ruffiac-Malestroit, victorieux à Questembert. « Une victoire un peu paradoxale. Nous sommes dominés dans le jeu, mais avons les plus belles occasions », notait Cyril Martin. Bonne opération encore pour La Vraie-Croix, qui s'impose à Basse Vilaine sur un but de Goffin à la 86e minute. Patrick Coquard l'avait mauvaise. « La Vraie-Croix n'a qu'une occasion alors que nous avons trois poteaux, deux barres... » Reste le nul de La Gacilly à Caden. « Un match que l'on doit gagner au regard de notre emprise sur le jeu », confessait Mathieu Vignais, le patron gacilien.


Le Télégramme : 25/10/16

Promotion d'honneur H. Le carton de Marzan

 

La Garde du Pont de Marzan a réalisé « le carton » de la journée en étrillant Mauron 7 buts à 1 et profite de la défaite de Saint-Servant-sur-Oust pour prendre, seul, les commandes de la poule. « On menait 4-0 à la mi-temps. On apportait le danger systématiquement. On est sur une bonne lancée mais il ne faut pas s'enflammer. Le principal est d'arriver rapidement à 50 points pour assurer le maintien », note Mickaël Souquet, l'entraîneur de Marzan. Les Enfants de Guer ont créé la surprise en gagnant (3-0) à Saint-Servant, qui avait tout gagné jusque-là. Ce succès permet ainsi aux Guérois de revenir à hauteur de leurs adversaires du jour. Alors que l'on se dirigeait vers un nul entre La Gacilly (B) et Péaule, les Gaciliens ont marqué dans les arrêts de jeu et infligé à Péaule une quatrième défaite en cinq matchs. « C'est une victoire à l'arraché. On ne va retenir que les trois points car on n'a pas été exceptionnels. Un nul n'aurait pas été illogique », concède Mathieu Vignais, l'entraîneur de l'USG.

Le Télégramme : 18/10/16

H. S'il n'en reste que deux

 

Au bénéfice d'une victoire probante sur le sol du FC Basse-Vilaine, Marzan a conforté son statut de leader. Statut que lui conteste Saint-Servant-sur-Oust qui s'est contenté d'un seul petit but sur le sol de Mauron. « Mais c'est un but important au terme d'un match où nous avons été solides avec un pressing haut », confiait Cyril Yapi. Guer et Questembert restent en embuscade au classement. La BO s'est défaite de l'USSAC au terme d'un match à émotions. « Nous avons mené 4-0 avant de nous relâcher et de relancer cette équipe de l'Ussac qui nous a menacés jusqu'au bout et qui aurait pu égaliser », analysait Ludwig Eon, après coup. Guer s'est offert un joli carton sur Péaule. « L'affaire s'est bien goupillée », confessait Cédric Planella. « Un score trop lourd à mon sens », répondait, en écho, Thierry Vannier. La Saint-Sébastien-de-Caden a été tenue en échec sur son sol par une équipe de La Vraie-Croix qui eut le mérite d'y croire jusqu'au bout. Enfin, La Gacilly a glané un joli 0-0 à Ruffiac. Mathieu Vignais, le Gacilien, aura su s'en contenter.


Le Télégramme : 04/10/16

Un coup pour rien

 

Le troisième acte de ce championnat n'aura en rien modifié la hiérarchie qui s'est établie depuis l'ouverture de la compétition, du moins pour le haut de tableau. Mauron, le leader, est allé chercher un bon match nul à Péaule. Thierry Le Vannier, l'entraîneur de Péaule, pestait contre le fait que son équipe ait « concédé le nul après avoir mené 2-0 et perde son gardien sur blessure ». Marzan également a été contraint au nul à domicile devant Questembert qui, du coup, s'est rassuré au classement. Nul encore pour Saint-Servant-sur-Oust devant le FC Basse Vilaine au terme d'un match somme toute équilibré. L'USSAC et Ruffiac-Malestroit victorieux La bonne affaire du jour est donc pour l'USSAC, victorieux de Caden en fâcheuse posture. Autre grand bénéficiaire, Ruffiac-Malestroit, qui s'est imposé à La Vraie-Croix. Cyril Martin savourait « la manière qui a été la nôtre. Du sérieux, une maîtrise et une belle possession de balle. » Enfin, les Enfants de Guer sont allés chercher un méritoire nul sur le sol de La Gacilly, preuve de la solidité des deux formations qui devraient logiquement sortir de l'anonymat prochainement.


Le Télégramme : 20/09/16

H. Un fauteuil à trois

 

Mauron, Saint-Servant-sur-Oust et Marzan occupent, après deux journées, le fauteuil de leader. Ce qui ne constitue pas vraiment une surprise. L'Indépendante a cartonné devant Guer, mené 4-0 après 30 minutes ! Joli succès de Marzan sur le sol de Caden : « Une victoire méritée puisqu'outre nos trois buts, nous avons aussi quatre poteaux » confiait Mickaël Souquet. « Je suis colère contre l'arbitrage », répondait en écho Eric Santerre à Caden. Ce bonheur dominical était également celui de Saint-Servant, tombeur de la BO Questembert « ce, au terme d'un match où nous avons été plus réalistes », observait Cyril Yapi. Un réalisme qui fut aussi celui de l'US La Gacilly sur le sol de La Vraie-Croix. « Notre maîtrise dans le jeu légitime notre victoire », confessait Mathieu Vignais. Basse Vilaine a aussi gagné (3-0) face à Péaule. « Une belle victoire, mais le score aurait tout aussi bien pu être inversé. Nous avons eu de la réussite », notait Patrick Coquard. L'Ussac s'est également imposée sur le dol de Ruffiac-Malestroit. Cyril Martin n'en demandait pas tant.


L'écho de la Presqu'île : 09/09/16
Le Télégramme : 06/09/16

H. Six victoires et donc six défaites

 

La première journée de ce championnat de PH aura été en tout point équilibrée au niveau du ratio victoires/défaites. Vainqueurs au nombre de six et de facto, six autres défaits. La palme revient aux Enfants de Guer de Cédric Planella qui ont étrillé Basse Vilaine. « Et encore, le score aurait pu être plus lourd », notait ce dernier. Belle victoire aussi de Marzan devant Ruffiac-Malestroit « au terme d'un match maîtrisé », expliquait Mickaël Souquet. Trois buts pour Saint-Servant devant Caden dont deux de Cyril Yapi. « Bonne entame qui demande confirmation », observait celui-ci. Trois autres victoires sont venues de l'extérieur. Mauron à La Gacilly. « On s'est laissé surpendre », commentait Mathieu Vignais, le coach gacilien. La BO également s'est taillé un joli succès à Péaule, alors que La Vraie-Croix, pour son retour à ce niveau, a signé un joli coup sur le sol de l'Ussac. Sébastien Moulin, le patron langroézien, appréciait à sa juste valeur ce premier résultat probant.

 

Ouest France : 02/09/16

 

La Garde du Pont passe le 2e tour de la coupe de France

  

  • L'équipe A, victorieuse d'Elven (4 à 2), s'est qualifiée pour le 3e tour de la coupe de France qui sera disputé le 11 septembre. L'équipe A, victorieuse d'Elven (4 à 2), s'est qualifiée pour le 3e tour de la coupe de France qui sera disputé le 11 septembre.

 

Après la relégation à l'issue de la saison dernière et le changement d'entraîneur, la Garde du Pont football se cherchait un peu.

Cette saison, l'équipe A a déjà disputé deux matchs de coupe de France, gagnés devant La Trinité-Surzur et Elven. C'est ainsi que la bande à Mickaël Souquet se qualifie pour le 3e tour, qui se jouera dimanche 11 septembre.

« Malgré plusieurs départs à l'intersaison, le club reste sain et les jeunes recrues, de 19 ans de moyenne d'âge, semblent bien se fondre dans le moule », positive l'entraîneur.

En attendant la coupe de France, place au championnat avec la reprise fixée dimanche 4 septembre, au stade municipal : à 13 h 30, Marzan B reçoit Péaule B pour un derby disputé ; à 15 h 30, Marzan A sera opposé à Ruffiac-Malestroit. Marzan C se déplace au Guerno à 13 h 30.

 

Le Télégramme : 23/08/16

Football. Les échos des stades de Rhuys

La Trinité-Surzur : « Une défaite logique »

 

La Trinité-Surzur : « Une défaite logique » Emeric Picard l'entraîneur trinitain soulignait que la défaite de son équipe 0-2 face à Marzan « est logique, j'avais la moitié de mon effectif absent. Nous avons pris un but dans le premier quart d'heure sur coup de pied arrêté. Je ne suis pas mécontent du résultat, nous avons bien défendu, un match combatif de notre part avec nos moyens. Nous n'avons eu qu'une seule occasion de but durant tout le match. Je souhaite une belle saison à Marzan. Pour nous, place à la coupe de Bretagne dimanche prochain, mais notre priorité reste le championnat et la coupe du conseil général dans laquelle je veux que mes joueurs face un très bon parcours ».

DATES A RETENIR

Dimanche 03 Septembre : Reprise du championnat